Les sorties pédestres

Chemins d’histoire et d’avenir, entre vallée de l’Orne et vallée de l’Odon, entre la Prairie de Caen et la campagne, les chemins de Louvigny sont une invitation permanente au contact avec la nature.

Cette confluence des deux vallées, cet espace resté naturel aux portes de la ville, constitue une patrimoine à préserver, à donner à voir et à parcourir. C’est dans cet esprit que la Communauté d’agglomération de Caen la mer a décidé d’en faire un parc péri-urbain.
Espace naturel sensible, il sera aménagé et géré en collaboration avec le département titulaire d’un droit de préemption dans ces basses vallées de l’Orne et de l’Odon.

Le plus ancien chemin de la commune, le Chemin Meunier, reliait le gué d’Athis sur l’Orne aux moulins de l’Odon où les agriculteurs d’autrefois apportaient leur blé à moudre. Ce chemin creux a été préservé et renforcé par une bande verte à l’est, il constitue ainsi le Long Cours qui a donné son nom au nouveau quartier de Louvigny.

Le plus récent, de la salle des fêtes de la commune jusqu’aux portes de Caen, le Chemin des Berges de l’Orne, réalisé en 2000 par le Conseil général, traverse les prairies humides de la confluence de l’Orne et de l’Odon et sera bientôt relié au Cours Koenig à Caen.

plan des chemins de randos sur Louvigny

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ancienne voie ferrée Caen –Vire est devenue un chemin qui relie le Long cours à la Baronnie de Bretteville sur Odon.

Plusieurs chemins permettent de parcourir la plaine en passant par le point «culminant» de la commune (48 mètres). Ils offrent de belles perspectives sur la ville et les deux vallées.

De nombreuses voies vertes (vélos et piétons) sont ou seront bientôt achevées dans le quartier du Long Cours et le long des axes routiers traversant la commune.

L’histoire des chemins de Louvigny s’écrit encore au présent.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation des cookies